Bruno Bonomo, professeur invité à l’EHESS (Marseille) en mars 2019

Bruno Bonomo

Bruno Bonomo (Rome, 1976) enseigne l’histoire contemporaine au département SARAS – Storia Antropologia Religioni Arte Spettacolo (Faculté de Lettres et Philosophie) de l’Université de Rome Sapienza. Il coordonne l’axe de recherche 1 « Fabrique des territoires » du LIA MediterraPolis (avec Jean-Luc Arnaud et Eleonora Canepari, TELEMMe).

Recherches

Spécialiste de la seconde moitié du XXe siècle, Bruno Bonomo conduit principalement ses recherches sur trois thématiques : l’histoire urbaine, l’histoire du logement et de l’habiter, la méthodologie de la recherche historique. Il a étudié la croissance urbaine de Rome après la Seconde Guerre mondiale, la construction de nouveaux quartiers pour les couches populaires et surtout pour les classes moyennes, les formes d’appropriation de l’habitat par les habitants en rapport avec les nouveaux styles de vie et de consommation qui se sont affirmés dans les Trente Glorieuses. Il a aussi analysé les cultures de l’habiter et les transformations de l’espace domestique à la même période, en se focalisant en particulier sur l’avènement du téléviseur. À présent, il conduit une recherche sur les politiques publiques et la diffusion de la propriété du logement dans les villes italiennes au XXe siècle.

Parmi ses publications: Cities Contested. Urban Politics, Heritage, and Social Movements in Italy and West Germany in the 1970s (dirigé avec M. Baumeister et D. Schott, Campus, Frankfurt-New York, 2017) ; Voci della memoria. L’uso delle fonti orali nella ricerca storica (Carocci, Rome, 2013) ; Storie di case. Abitare l’Italia del boom (dirigé avec F. De Pieri, G. Caramellino et F. Zanfi, Donzelli, Rome, 2013) ; Il quartiere delle Valli. Costruire Roma nel secondo dopoguerra (Franco Angeli, Milan, 2007) ; Città di parole. Storia orale da una periferia romana (avec A. Portelli, A. Sotgia et U. Viccaro, Donzelli, Rome, 2006).

 

Interventions

Bruno Bonomo participe au séminaire « Aménagements de l’espace et gestion urbaine de proximité. Charges, compétences, pratiques citadines à l’époque moderne », de Brigitte Marin à l’EHESS de Marseille. Il y présente ses recherches les 28 février, 1er et 22 mars 2019 sur les histoires de maisons dans l’Italie des Trente Glorieuses et sur les politiques du logement à Rome dans l’après-guerre, aussi que les questions liées au rapport entre histoire urbaine et histoire orale à propos des mémoires des quartiers et des transformations urbaines.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.