Un interstice urbain à Valence, Espagne (photo C. Perrin, 2018)

Retour sur le colloque Les espaces ouverts dans les transformations des villes méditerranéennes par Keti Lelo

Le colloque international Les espaces ouverts dans les transformations des villes méditerranéennes : représentations, usages et normes s’est tenu à l’École française de Rome, du 24 au 25 Septembre 2018.

L’objectif de ce colloque était d’analyser le rôle des espaces ouverts dans les transformations des métropoles méditerranéennes. 

Dans un contexte de croissance urbaine, les espaces non bâtis ont longtemps été considérés comme des espaces vides, délaissés ou en attente d’urbanisation. Avec l’essor du paradigme du développement durable et de l’échelle métropolitaine d’aménagement, le regard a changé. En périurbain, les espaces verts puis les terres agricoles ont été mis en avant comme des espaces multifonctionnels, facteurs de résilience urbaine. De même,en ville, la trame des espaces ouverts interstitiels (parcs, terrains vagues) peut porter une mixité d’usages constitutive de la citadinité et de la ville durable, vivable. 

Ce retournement des représentations invite à revenir sur l’histoire de ces espaces ouverts, sur leurs spécificités et sur leurs relations avec les espaces bâtis, pour mieux comprendre leurs enjeux d’aménagement et la diversité des rôles qu’ils peuvent jouer dans les transformations des métropoles méditerranéennes. 

Plus de trente chercheurs de 6 pays méditerranéens ont participé au colloque. Les études ont illustré divers aspects de l’évolution des représentations, des usages et des normes des espaces ouverts métropolitains, soulignant leur potentiel en tant que laboratoires d’innovations pour envisager une résilience urbaine, et lieux d’expression des crises traversées par les métropoles méditerranéennes

Ce colloque s’inscrit dans le programme scientifique de l’EFR « Métropoles : crises et mutations dans l’espace euro-méditerranéen » (2017-2021), au sein de l’axe 4 qui porte sur la confrontation des normes et des usages dans les espaces ouverts métropolitains méditerranéens. Ce colloque a bénéficié du soutien du LIA MediterraPolis, de l’École française de Rome, du CROMA (Roma Tre), de l’ANR (projet JASMINN) et de l’Institut français Italia.

Responsables scientifiques :

  • INRA : Coline Perrin, Christophe Soulard
  • CROMA : Keti Lelo, Anna Laura Palazzo, Carlo Maria Travaglini
  • TELEMMe : Jean-Noël Consalès
  • EFR : Fabrice Jesné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.