Archives par mot-clé : Roma

[COLLOQUE] Reconstruire / Restaurer Rome. 30-31 octobre 2019, EFR et Sapienza Università di Roma

Reconstruire / Restaurer Rome.
La rénovation des bâtiments et des espaces de la ville comme politique urbaine, de l’Antiquité à nos jours.

Partout dans Rome, les monuments sont couverts d’inscriptions, antiques ou modernes, qui ne rapportent pas uniquement le nom de leur constructeur, mais célèbrent leur restauration. Les empereurs romains, les papes de la Renaissance ou encore le régime fasciste se sont souvent présentés comme des restaurateurs, quand bien même ils modernisaient la ville. Rome apparaît comme une ville qu’il faut sans cesse restaurer, reconstruire, faire renaître. Dans la veine des études sur le patrimoine et la mémoire dans l’espace urbain, sur la résilience des villes après des catastrophes, cette rencontre a pour but d’étudier comment, durant toute l’histoire de Rome, de l’Antiquité au XXIe siècle, les notions de restauration ou de reconstruction ont été à la fois un moteur de l’urbanisme romain, un programme politique des pouvoirs publics et un idéal partagé ou non par les différents acteurs de la ville.

Organisateurs : Bruno Bonomo (Sapienza Università di Roma), Charles Davoine (École française de Rome), Cécile Troadec (Centre Roland Mousnier).

AVEC LA PARTICIPATION DE :
EFR, Sapienza Università di Roma, LIA MediterraPolis, Centre Roland Mousnier

Continuer la lecture de [COLLOQUE] Reconstruire / Restaurer Rome. 30-31 octobre 2019, EFR et Sapienza Università di Roma

Un projet du LIA MediterraPolis retenu à l’appel Galilée 2019

Des équipes des partenaires du LIA MediterraPolis (AMU/TELEMMe et La Sapienza/DiSSE) ont soumis un projet de recherche à l’appel du Partenariat Hubert Curien franco-italien Galilée 2019 : « Crise du logement et habitations populaires des centres-villes de Rome, Naples et Marseille. Taudis et fondaci, XVIIe-XXIe siècle ». Ce projet, placé sous la responsabilité de Silvia Lucciarini (La Sapienza/DiSSE) et de Brigitte Marin (AMU/TELEMMe) a  été retenu. Il se déroulera sur deux années (2019 et 2020), et impliquera cinq chercheurs rattachés à l’UMR TELEMMe (M. Anselmo, E. Canepari, C. Ferrari, B. Marin, S. Rivoal), et cinq chercheurs de La Sapienza (A. Broccolini, K. Bellacchino, S. Lucciarini, F. Pedone, L. Salmieri). R. Galdini, B. Bonomo et S. Pili seront également associés au groupe italien ; Céline Regnard au groupe français.

La collaboration est centrée sur l’habitat populaire :  reconstruction historico-anthropologique et socio-urbanistique de longue durée, intéressant les centres historiques de Rome, Naples et Marseille. Les études de sciences sociales sur les espaces urbains de l’Europe méridionale et de la Méditerranée se sont centrées prioritairement, ces dernières années, sur deux phénomènes : les processus de renouvellement urbain et de « gentrification » des centres-villes ; la dégradation des conditions de l’habitat à bon marché en périphérie, en lien, en particulier, avec les flux et les politiques migratoires, et les phénomènes corollaires de ségrégation sociale. Les deux équipes, formées d’historiens modernistes et contemporanéistes pour Aix-Marseille Université/TELEMMe, de spécialistes des métropoles actuelles, sociologues, anthropologue, géographe et historien du temps présent pour La Sapienza Università di Roma (DiSSE, SARAS), proposent d’inverser le regard, à partir d’une approche renouvelée de la question sensible du logement des populations aux faibles revenus dans trois grandes villes de l’Europe méridionale, Marseille, Rome et Naples, en s’attachant à des lieux et des constructions qui, sur une durée de plusieurs siècles, ont maintenu leur vocation d’accueil de pauvres et d’étrangers. Continuer la lecture de Un projet du LIA MediterraPolis retenu à l’appel Galilée 2019

[CFP] Ricostruire/restaurare Roma. Il rinnovamento degli spazi pubblici e dei monumenti come politica urbana, dall’antichità ai giorni nostri

Ricostruire/restaurare Roma
Il rinnovamento degli spazi pubblici e dei monumenti
come politica urbana, dall’antichità ai giorni nostri

Roma, 30-31 ottobre 2019
École française de Rome, Sapienza Università di Roma

Call for papers

Ovunque, a Roma, i monumenti sono coperti di iscrizioni, antiche o moderne, che non solo riportano il nome del loro costruttore, ma ne celebrano anche il restauro. Come Sisto IV, i papi urbanisti del Quattro e Cinquecento si presentarono innanzitutto come restauratori, anche quando erano intenti a modernizzare la città. Questa non è una specificità del Rinascimento: gli imperatori antichi si presentavano già come ricostruttori, come Augusto che secondo le Res Gestae rimise in sesto i templi malandati della città o Settimio Severo, Restitutor Urbis nella sua monetazione. Senza moltiplicare gli esempi, sembra che Roma sia una città che si debba ininterrottamente restaurare, ricostruire, far rinascere. Sulla scia degli studi sul patrimonio e la memoria nello spazio urbano e sulla resilienza delle città a fronte delle catastrofi, un numero crescente di storici e storiche si interessano alla questione del rifacimento delle città. Questo convegno si propone di indagare come, durante l’intera storia di Roma, dall’antichità al XXI secolo, le nozioni di ricostruzione o restauro sono state al tempo stesso un motore dell’urbanistica romana, un programma politico dei poteri pubblici e un ideale condiviso o meno dai diversi attori urbani. Continuer la lecture de [CFP] Ricostruire/restaurare Roma. Il rinnovamento degli spazi pubblici e dei monumenti come politica urbana, dall’antichità ai giorni nostri